MERCI | Interreg Caraïbes

MERCI

Vous êtes ici
1420

MERCI

Maîtrise des Espèces de Reptiles exotiques dans la Caraïbe Insulaire
OS 7- Mieux protéger et valoriser le patrimoine naturel caribéen à travers la mise en place de stratégies et d’outils conjoints

Environnement naturel & culturel

Chef de file

Adresse

CARIBAEA INITIATIVE

Université des Antilles, UFR SEN
Campus de Fouillole Guadeloupe
97110 Pointe-à- pitre
France

Contact

Frank
Cézilly

Période

Date de début

01/07/2021

Date de fin

31/12/2022

Résumé

Le projet consiste à proposer une approche intégrée en plusieurs volets afin de pouvoir améliorer les connaissances scientifiques indispensables à la gestion et les moyens de lutte contre l’invasion des espèces de reptiles exotiques envahissants dans les Petites Antilles tels que le gecko exotique et les lézards anoles.

- un état des lieux et évaluation des risques : inventaires sur des espèces exotiques de reptiles introduites (ou susceptibles de l'être) dans les Petites Antilles ; analyse de la trajectoire démographique pour chaque espèce, actuelle et future des populations sur les différentes îles ; évaluation de l'impact connu ou prévisible.

- un ensemble de projets de recherche et de plans de gestion sur des espèces cibles : renforcement du contrôle des populations d'Iguane vert, Iguana iguana, dans trois îles des Petites Antilles anglophones ; dynamique d'invasion et impact des espèces de geckos exotiques envahissantes (Lepidodactylus lugubris et Gecko gecko dans les Antilles françaises ; impact des lézards anoles exotiques (Anolis cristatellus, A. extremus et A. wattsi) dans trois îles des Petites Antilles anglophones ; impact des tortues d'eau douce exotiques Trachemys scripta et T. stejnegeri sur la biodiversité des milieux d'eau douce des Antilles françaises).

- un programme de renforcement des mesures de prévention : création d'outils techniques facilitant l'identification des espèces exotiques envahissantes ; organisation de sessions de formation à l'intention des milieux professionnels directement concernés (douaniers, services de police environnementale, etc.) et du grand public.

- un ensemble d'actions de dissémination des connaissances et de communication : organisation de campagnes de sensibilisation du Grand Public ; rédaction d'articles scientifiques et de mémoires de master ; rédaction de recommandations de gestion.

Objectif global

  • Etat des lieux et évaluation des risques
  • Projets de recherche et plans de gestion 
  • Renforcement des mesures de prévention

Budget

Coût total
576 204 €
Montant FEDER
403 134 € (73%)

Partenaires

Office Français de la Biodiversité, Délégation AntillesGuadeloupe
Université de BourgogneFrance
Musée national d’Histoire naturelleFrance

Bénéficiaires

Forestry, Wildlife and Parks Division Dominique
Department of Forest and Lands Resources Ministry of Agriculture, Fisheries, Physical Planning, Natural Resources and Co-operatives Sainte Lucie
Forestry Department, Ministry of Agriculture, Forestry and Fisheries

LES ACTION S DU PROJET

  • Inventaire des espèces exotiques de reptiles introduites (ou susceptibles de l'être) dans les Petites Antilles avec pour chaque espèce, une analyse de la trajectoire démographiqueactuelle et future des populations sur les différentes îles ;
  • Evaluation de l'impact connu ou prévisible.
  • Quatre projets de recherche/action visant à compléter les connaissances sur quelques espèces cibles et à fournir des recommandations de de gestion afin d'en limiter l'essor démographique et l'impact. Les espèces (ou groupes d'espèces) cibles retenues sont l'Iguane vert (Iguana iguana), deux espèces de Gecko (Lepidodactylus lugubris et Gecko gecko), les lézards anoles (Anolis cristatellus, A. extremus et A. wattsi), et les tortues d'eau douce du genre Trachemys (T. scripta et T. stejnegeri).
  • Création d'outils techniques facilitant l'identification des espèces exotiques envahissantes ;
  • Organisation de sessions de formation à l'intention des milieux professionnels directement concernés (douaniers, services de police environnementale, etc.) et du grand public

LIVRABLES

  • la création d’une base de données informatisée bilingue (français/anglais),
  • une application pour smartphone d'assistance à la reconnaissance d'espèces,
  • des plans de gestion pour chaque espèce ou groupe d'espèces
  •  des séminaires de formation des personnels techniques destinées aux Professionnels.